Castle City est une ville fortifiée dans sa gestion et son organisation, sans remparts mais très protectrice.
L’autonomie est le maître mot de cette cité qui mise gros sur la pluralité et la diversité des compétences de ses habitants. Ici
la ville leur appartient, chacun est responsable du bien vivre, du bon état des infrastructures et de la mise à disposition
de ses talents pour ne pas dépendre de ressources extérieures. La ville est un pôle de compétitivité, désireuse
de garder son activité économique et son autonomie locale. La consommation sobre et solidaire prime sur le
développement durable : ici le savoir-vivre en zone dense urbaine est la règle.
Castle City est le règne de l’optimisation, de la performance, de l’intelligence des équipements et du dialogue des
institutions, des particuliers, des professionnels.

découvrez une journée type à castle city

08:00

profil santé

09:00

la bienveillance c’est tendance

17:00

immeuble à moduler

19:00

mobilité sur mesure

08:00

profil santé

09:00

la bienveillance c’est tendance

17:00

immeuble à moduler

19:00

mobilité sur mesure

08:00

profil santé

Nora est dans la salle de bains. Comme tous les jours depuis le début de sa grossesse,
elle prend sa tension, dont le résultat est immédiatement agrégé sur son carnet de
santé numérique.

09:00

la bienveillance c’est tendance

Serge reçoit une notification géolocalisée et postée par un habitant « bienveillant » :
un banc public est cassé.

17:00

immeuble à moduler

Nora caresse son ventre bien arrondi pendant que Fred lui explique comment
Modul’home, le service de la copropriété, va leur ajouter une chambre/alvéole
à leur appartement pour le bébé à venir.

19:00

mobilité sur mesure

Serge attend devant la borne automatique pendant que la Modul’auto qu’il a réservé
est en train d’être greffée d’une remorque pick-up. Ce soir il va aider sa fille à transporter
un frigo.

SANTé PUBLIQUE

A Castle City, la mutualisation des données est une règle acceptée par tous : encadrée et administrée
par les citoyens eux-mêmes, qui peuvent décider de ce qu’ils rendent public ou non et rétribuée en
Castle Monnaie pour que chacun s’y retrouve.

Comment ça marche ?

Santé Publique est un programme articulant plusieurs supports :
la plateforme permet à chacun de visualiser son profil de santé, les rapports
de diagnostic effectués par le corps médical, les résultats enregistrés par les
objets connectés. La plateforme permet également la prise de rendez-vous
automatisée, rationalisant et simplifiant la gestion de calendrier et
d’affluence pour les médecins. La carte santé publique et les objets de
self-monitoring sont reliés à la plateforme permettant d’avoir ses données
sur soi et de collecter en temps réel les mises à jour de ses données de
santé. Les ordonnances sont numériques et le patient peut commander
et récupérer ses médicaments aux pharmacies-drive de son quartier.

MASHUP SANTé

Le Programme Santé Publique est une plateforme de dialogue de données entre le
corps médical, les acteurs publics, les cabinets d’études statistiques et les citoyens
de Castle City.      

Un système gagnant-gagnant

Santé Publique est un système gagnant-gagnant pour tous ses
intervenants : les contributeurs sont les citoyens qui autorisent le
partage d’une partie de leurs données anonymisées, qui une fois
agrégées servent aux services de la ville (construction de
statistiques, alertes sanitaires, prévention). Les citoyens se voient gratifiés
en Castle Monnaie. La ville peut valoriser ces données
auprès d’entreprises ou de laboratoires pharmaceutiques. Le corps
médical a accès aux profils, statistiques et historique des soins
(ordonnances et médicaments prescrits).

d’ici 2030...

Santé publique repose sur la condition d’une législation assouplie
quant à la manipulation des données médicales ainsi que sur la
démocratisation du self-monitoring et du self-quantifying.



D’où vient l’idée ?

  • Carte Vitale : centralisation et mise en réseau
    de données
  • Carnet de santé
  • AMELI (assurance maladie en ligne)
  • Le Self-monitoring

urbain’ action

Castle City, ville de l’open information : les citoyens sont encouragés et rétribués pour leurs actions
citoyennes. Urbain'Action leur permet de signaler un problème dans l’espace public et de noter
la prestation d’un professionnel intervenu pour la ville.

Comment ça marche ?

Urbain’action est un moyen actif de démocratie directe donnant
aux citoyens des possibilités d’actions concrètes et un accès au financement
public : c’est un espace de propositions où une idée citoyenne
d’aménagement urbain ou de service public peut être soumise
à l’avis des autres habitants.

La ville, l’affaire de tous

Urbain’Action est une plateforme d’information, d’administration et de gestion
de la Ville à disposition des citoyens dont l’objectif est d’accompagner,
d’améliorer et de réparer en continu les espaces communs et les biens publics.

à l’usage

Un habitant « bienveillant » de Castle City repère un banc cassé
ou un lampadaire dégradé : il s’authentifie sur le service en ligne
et signale le problème par une photo et une description géolocalisée.

L’agent de la ville complète l’information par des mots clés et envoie
l’appel d’offres sur la plateforme dédiée aux professionnels locaux.
Grâce aux photos et aux détails, les professionnels établissent
des devis. L’habitant « bienveillant » est gratifié pour son aide
en Castle Monnaie, utilisable auprès des différents services
de la ville (piscine, commerces..).

d’ici 2030...

Urbain’action existe grâce à la conscience citoyenne locale,
à la participation des professionnels et à la construction
d’une législation spécifique sur les marchés publics numériques.



D’où vient l’idée ?

  • Fixmystreet
  • Beecitiz

ruches urbaines

Immeubles de forme circulaire constitués d’une multitude d’alvéoles, les ruches urbaines permettent
surtout un étalement dans le temps de la construction s’adaptant ainsi à la demande des habitants.

Comment ça marche ?

La ruche urbaine est conçue en trois temps : la structure interne
est telle une colonne vertébrale : rigide à l’épicentre, elle reçoit,
relie et fixe ensemble les modules préfabriqués, conduit les cages
d’ascenseurs et les différents réseaux. Un squelette extérieur alvéolaire
accueille et soutient les modules. Enfin, les éléments préfabriqués sont
montés suivant les demandes d’ouverture, de fusion et s’assemblent en
parois avec réseaux et isolations intégrés.

La vie en réseau

Les ruches urbaines sont une innovation architecturale de Castle City :
pensées autour d’une structure centrale, l’immeuble peut évoluer en ajoutant
ou retirant des modules d’appartement, de commerces, de bureaux.

plateforme de gestion

La ruche urbaine est gérée par la plateforme Modul’home,
service de la copropriété permettant aux habitants de choisir
parmi les différentes offres d’extension. Modul’home est aussi
un réseau de communication de l’immeuble dédié aux locataires,
propriétaires et au constructeur.




ouverture sur la ville

Au pied de la ruche urbaine, l’espace est ouvert sur la ville :
piétonnier, ce lieu est l'endroit privilégié du développement
de commerces de proximité et d’activités diverses (marchés locaux,
concerts, conférences etc..).
Ce sont les Halles éphémères de la Ruche.

d’ici 2030...

Les Ruches Urbaines sont la résultante de plusieurs facteurs :
la nécessité de réduire les coûts de construction, l’évolution des techniques
de construction vers des structures plus légères et plus évolutives,
la démocratisation des réseaux de voisinage, les nouveaux modèles
économiques de construction à la demande.



D’où vient l’idée ?

  • Fondation Vasarely
  • Sinosteel International Plaza
  • Ruche d’entreprise de la Tossée
  • ASM international (Headquarters and Geodesic Dome)
  • Projet ABC (Bouygues Construction)

modul’ auto

A Castle City, tout est pensé pour être optimisé, organisé et rationalisé.
Les moyens de transport n’échappent pas à la règle. Castle City a fait le choix d’un parc auto
standardisé afin de fluidifier le trafic et de libérer les rues : véhicules adaptables sur mesure,
réseaux privilégiés et structures d’accueil.

Comment ça marche ?

Les utilisateurs de Modul’Auto peuvent utiliser une voiture disponible
à une borne ou en réserver une. L’innovation des Modul’auto réside
dans leur conception standardisée, permettant un système de greffe
de nombreux équipements ou extensions : 2 places ou 4 places
supplémentaires, une caisse réfrigérée, une remorque pick-up…
les Modul’Auto s’adaptent à leurs usagers : familles, professionnels,
artisans etc..

L’usage prime sur la possession

Les Modul’Auto sont des véhicules modulables qui fonctionnent
en libre-service ou sur réservation dans une logique réseau.

à l’usage

Le service prévoit une plateforme de commande dédiée permettant
de pré-composer les modulations à distance ainsi que des bornes
automatiques réparties sur le territoire de la ville qui permettent
les greffes d’extension des voitures sans intervention humaine.

Tout comme les « car wash » automatiques, l’utilisateur place
sa voiture à l’entrée de la station de modulation et appuie
sur le bouton « Moduler » en ayant pris soin de sélectionner
l'équipement choisi.

Le réseau permet aussi d’avoir accès à l’état technique
de tous les véhicules connectés : usure, dysfonctionnement,
il leur suffit de verrouiller le véhicule et de lancer une intervention
pour la réparation.

d’ici 2030...

Modul’Auto suppose que les habitants de Castle City s’affranchissent
de leurs propres véhicules individuels, du moins dans l’enceinte de la ville.



D’où vient l’idée ?

  • Concours Quick Delivery : Dream4car
  • Bike Guide-Kukil Han
  • Madsen Cycle
  • Autolib à Paris